Capture d’écran 2017-03-08 à 13.45.06

Catégories : ,

Description du produit

Cet événement vous est proposé par l’association MigrENS

L’association MigrENS organise une conférence exceptionnelle sur le thème « Les civils à Alep : entre révolution et guerre » le 10 mars de 18h à 20h en salle Dussane à l’Ecole Normale Supérieure.

Avec :

– Shadi Abu Fakher
– Rony Brauman
– François Burgat
– Abdullah Haid

Après la brève effervescence médiatique autour de la bataille d’Alep en décembre 2016, il est plus important que jamais de revenir sur le mouvement révolutionnaire syrien qui, depuis 2011, réclame la liberté. Et cela d’autant plus que la majorité des discours politiques et médiatiques réduisent la situation syrienne à un enjeu sécuritaire de lutte contre le terrorisme.

Notamment à Alep, l’inaction des Etats et notre désarroi face aux massacres impose une réflexion sur le droit humanitaire et ses enjeux politiques.

Poser la question des « civils » à Alep depuis 2011, c’est revenir sur une révolution dont ils ont été les premiers acteurs et une guerre dont ils ont été les premières victimes. Qu’en est-il notamment de la distinction juridique entre « combattants » et « civils », quand la population civile a participé activement à la révolution

Seront notamment présents :

Shadi Abu Fakher. Activiste révolutionnaire syrien, réalisateur de films documentaires.

Rony Brauman. Médecin et ancien Président de Médecins Sans Frontières.

François Burgat. Ancien directeur de l’Institut Français du Proche-Orient à Damas et Beyrouth, il est aujourd’hui directeur de L’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence. François Burgat a notamment publié l’an dernier Comprendre l’islam politique : une trajectoire de recherche sur l’altérité islamiste, 1973-2016, aux éditions de La Découverte.

Abdullah Haid. Militant révolutionnaire syrien, formateur au règlement civil des conflits et étudiant invité à l’Ecole Normale Supérieure.

Ces interventions seront traduites en arabe et suivies d’un débat.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les civils à Alep : entre révolution et guerre”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *